Carnet de route, de Jean Ploussard

Modèle : 3016 CARNETS
Disponibilité : En Stock
5,00€
H.T : 4,55€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Carnet de route, de Jean Ploussard

Né en mai 1928 en Meurthe et Moselle, Jean Ploussard est mort à trente-trois ans, en février 1962, au Niger. Mais il ne s'appelait plus Jean Ploussard comme à l'école, ni le révérend Père Ploussard comme à la mission Rédemptorice de Niamey ; il s'appelait le frère Yakhia Ag Rissa, c'est-à-dire en langue tamacheq, la langue des Touaregs : Jean de Jésus. Voici l'itinéraire inhabituel d'un garçon fortement marqué par le patronage , puis le scoutisme, mais aussi par le séminaire, dont on pourra admirer le courage et le dévouement.
Prêtre de la congréagation des Rédemptoristes, il était devenu Targui parmi les autres, et c'est au désert, à Tchirozérine où il résidait entre deux nomadisations, qu'il s'est abattu au sol pour ne plus se relever avant la consommation des temps. 

Ce qui est donné ici, c'est l'essentiel des "carnets de route" qu'il tenait depuis son adolescence, ainsi qu'un certain nombre de lettres à ses proches, qui viennent éclairer et compléter les note des carnets. C'est le Père Rey-Mermet qui, après avoir bien connu Jean Ploussard, a rassemblé et coordonné tous ces textes, en les reliant de brefs commentaires nécessaires à leur continuité. 
A travers cette biographie spontanée d'un garçon dont la générosité pétulante et la lucidité non dénué d'humour forment un personnage étonnant, on découvrira indissolublement liés un itinéraire spirituel et une aventure missionnaire où se trouvent souvent, et parfois dramatiquement, posés bien des problèmes auxquels ne peut échapper l'Eglise de notre temps.

Textes rassemblés par Th. Rey-Mermet

Editions du Seuil - 1964 - 337 pp. - Cartes et photos

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon