Témoignage d'un converti, par Henri Ghéon

Modèle : TEMOIGGHEON
Disponibilité : En Stock
19,25€
H.T : 17,50€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Témoignage d'un converti, par Henri Ghéon

Témoignage d'un converti

Henri Ghéon

L'homme né de la guerre

(Yser-Artois 1915)

Edtions de la Nouvelle Revue Française - 228 pp. - 1919

1. Première éducation religieuse... Au lycée : ma première communion. Comment je reniai ma foi... Je vis sans Dieu...
2. Dialogue entre un chrétien et un artiste. Comment l'art me tient lieu de tout et premièrement de principes... Nietzschéisme, dreyfusisme, patriotisme ; spirtualisme malgré tout... Mort de ma mère. J'apprends la douleur. Mon blasphème. Voici la guerre.
3. Dans une ambulance du Nord. La menace de Charleroi. Premier contact avec la guerre : une nuit d'alerte... A Paris au temps de la Marne. La procession des reliques de Sainte Genviève. Je vais au front.
4. Mes raisons de partir. A Nieuport-Bains... Les risques... Le plus beau des mois de janvier. Prière supposée du panthéiste.
5. L'ami de mon ami : Lieutenant de vaisseau Dupouey. Une offensive en vue. Les fusilliers-marins sont là... Appartition de Dupouey. Son portrait, ses mots. Notre promenade. Ses "Jean le Gouin". L'assaut.
6. ... Nos morts. La journée de Coxide-Plage. Dupouey me parle de l'attaque. Son fils. Ses "Jean le Gouin" dans la villa. Un mot sublime du lieutenant Illiou. Prestige de Dupouey ; son mystère... "Voici l'homme". Nous quittons Nieuport-Bains pour Wulpen et pour Ramscapelle. Au jour le jour ; la messe chez les Belges. Notre troisième et dernière rencontre... A Furnes. Le goût immodéré de Dupouey pour les ruines. Nous nous quittons.
7. Incidents quotidiens. Vendredi Saint : j'entre à l'église. Une messe aux batteries le Samedi Saint. On m'annonce la mort d'un officier de marine. Quinze jours après, la nouvelle : c'était Dupouey. Exaltation immodérée de ma douleur. Au cimetière de Coxyde-Ville... De quoi il est mort. Révélations de l'aumônier : c'était un saint. De quelle ardeur il voulait fêter Pâques. Il l'a fêter au ciel...
8. Retour sur l'évènement. Analyse rétrospective de mes pensées : logique du coeur. La sainteté existe : j'accepte le miracle : Un fait d'amour... L'homme ancien et l'homme nouveau...
9. L'affaire des gaz de Langemarck (avril). Notre angoisse. Présence obsédante du saint. Le côté "esthétique" de l'aventure. Nouvelle figure de Dupouey. Le "conte bleu" de notre rencontre. Je crois pour lui, sans croire encore pour moi. J'écris Adieu. Nouvelle attitude devant la mort. L'intercesseur. J'écris Recours.
10. Contre-coup de l'offensive d'Artois (9 mai). Attaque de W, de l'Union, des fermes Terstyl et Violette. Seconde lettre "Pierre prie pour moi"... Anniversaire de mon deuil (13 juillet).  Mon paradis. adieux aux Flandres (août).
11. Rentrée  en France. L'église de Diéval. "Au pays noir"... La guerre sans beauté : Noeux-les-Mines et Bully-Grenay... Le front d'Artois vu du haut d'un crassier"... Tête-à-tête avec Dupouey.  A la grand'messe : une leçon d'irrespect humain.
12. Grande offensive de septembre... Soir de vigile : des régiments anglais défilent dans l'ombre... Devant la mort et devant la victoire. Mon Pater... Funérailles d'un officier. La déception.
13. Nous changeon de place...
14.... Le chapelet et l'adoration à l'église de Sains.... Pèlerinage à Notre-Dame-de-Lorette. Les tombes militaires. Je fais ma prière à genoux.....
15.... En permission. La messe du dernier dimanche de l'Avent. "Je communierai à Noël".
16... "Dieu le vuet". Ma communion sans amour. A la messe militaire de minuit : la salle, les fidèles, le baptême du roi Clovis, la communion évangélique. Je sens Dieu.
Epilogue.... Servir. Pourquoi j'ai écrit ce récit. "Rendre témoignage". Ce que peut l'exemple d'un saint... Gloire à Dieu.

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon