RS : Insigne Routier-Scout

Modèle : INSIGNE-RS
Disponibilité : En Stock
5,00€
H.T : 4,17€
Qté : + -
 

RS : Insigne Routier-Scout

Barrette pour les Routiers-Scouts

Longueur : 28 mm
Largeur : 14 mm
Epaisseur de l'insigne sans la fixation : 1.8 mm
Fixation par épingle

Cérémonie du départ routier des Scouts de Riaumont

La cérémonie doit revêtir un aspect solennel et grave. Il est indispensable qu'elle se passe en plein air : par exemple au camp, devant un calvaire, à la bifurcation ou à la croisée de deux chemins, dans la perspective d'une large vallée, etc.
Elle sera précédée d'une veillée de prière du futur Routier assisté de son parrain et entouré des Routiers du Clan. A la fin de la cérémonie, le nouveau RS doit effectivement partir camper seul une nuit, ou mieux une journée.

Routier : chef, s'il plaît à Dieu et à vous-même, je demande à devenir Routier.
Chef : Avant de recevoir ton engagement devant le Clan, je vais te rappeler les principales exigences de la Route. As-tu compris que pour avoir accès à la Route, il fallait commencer par sortir de ta maison et de toi-même, renoncer à ton égoïsme et à ta sécurité, rechercher ce qui est difficile et vouloir vivre rudement ?
Routier : oui, chef.
Chef : Veux-tu demeurer viril et sobre, n'être esclave ni de tes caprices, ni de ton confort et garder toute ta vie une âme de pauvre?
Routier : oui, chef.
Chef : As-tu compris par notre amour de la nature et du camp qu'un Routier ne se paie pas de mots et ne croit pas, ayant parlé, avoir agi ?
Routier : oui, chef.
Chef : As-tu compris par la communion à la peine des hommes que nous recherchons dans nos services et nos entreprises, que la vie est à prendre au sérieux et que tout acte d'un Routier compte et engage?
Routier : oui, chef.
Chef : As-tu compris à travers nos activités et nos discussions qu'un Routier a l'amour désintéressé de la Vérité, qu'il ne se contente pas d'à peu près ou de la possession tranquille de vérités toutes faites? Veux-tu, en toutes choses, rechercher humblement la Vérité et librement la servir, sans écraser autrui sous le poids de ta découverte?
Routier : oui, chef.
Chef : En prenant ton Départ, sais-tu que tu ne t'appartiens plus et que tu consens d'avance au don de toi-même? Es-tu prêt à servir ?
Routier : Oui, Chef, je demande à être considéré comme étant toujours de Service.
Chef : As-tu compris par la vie exigeante que nous cherchons à réaliser, qu'un Routier n'est jamais satisfait de lui et ne se considère jamais comme arrivé. Es-tu décidé à faire de ta vie un progrès perpétuel en esprit chrétien, en maîtrise de toi, en force de caractère, en droiture, dévouement, pureté, et à faire en toutes choses, aujourd'hui mieux qu'hier et demain mieux qu'aujourd'hui ?
Routier : oui, je le veux.
Chef : Sauras-tu marcher seul, donner plus l'exemple que le recevoir ? Es-tu décidé à mener ta vie en homme et à ne compter après Dieu que sur toi-même?
Routier : Oui, Chef.
Chef : As-tu compris à travers l'amitié fraternelle et les rencontres que tu as faites avec nous au long de nos routes, que tout homme est un être unique et que dans le plus disgracié comme dans le plus obscur, luit cette étincelle divine qui mérite ton amour?
Routier : Oui, Chef.
Chef : Es-tu prêt à ne mépriser personne, à t'entretenir fraternellement avec chacun, à apprendre de tous?
Routier : Oui, Chef.
Chef : As-tu compris, à travers tes défaillances, que tu n'as pas à condamner les hommes, mais que tu leur dois la bienveillance que Dieu lui-même te prodigue? Promets-tu de rechercher dans les autres, pour la gloire de Dieu, ce qu'ils ont de bon, et de supporter pour son amour leur imperfection ?
Routier : Oui, Chef.
Chef : Enfin es-tu décidé, autant que tu le pourras, à t'engager dans le métier, le mariage ou le sacerdoce, comme dans une vocation, à les vivre comme un service de l'Église et de la France?
Routier : Oui, Chef.
Chef : Que Dieu te donne la grâce de persévérer; que le péché, les désillusions, l'argent et les honneurs n'émoussent pas ta générosité et que la jeunesse du coeur demeure en toi jusqu'au terme voulu par le Créateur.

Le Chef demande alors aux RS présents:

Frères Routiers, voulez-vous de..... pour frère ?
RS : Oui, Chef.
Chef : Entre donc en Routier dans l'Ordre Scout.
Routier : Je sais que la grandeur de l'homme est sa fidélité. Connaissant ma faiblesse, je demande à Dieu sa grâce et m'engage à mener ma vie en homme et en Routier-Scout Catholique de France..
Chef : Sois donc des nôtres, et sur les couleurs de France, renouvelle ta Promesse scoute qui est ton réconfort et ton soutien.

Le drapeau s'incline alors devant le Routier

Routier : Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu, j'ai promis de servir de mon mieux Dieu, l'Église et ma Patrie; d'aider mon prochain en toutes circonstances; et d'observer la Loi scoute.
Chef : Reçois ce pain, nourriture pour ta route et signe de la solidarité humaine. Il t'invite au travail, au partage, au combat pour la justice, mais n'oublie pas qu'il est un autre Pain plus nécessaire encore à la vie! "

(Le Chef de Clan remet au routier une boule de pain, qu’il met dans son sac à dos).

Chef : Reçois cette tente, abri pour ta route. Elle te rappellera que nous n'avons pas sur terre de demeure permanente.

(Le Chef de Clan lui remet une tente que le routier fixe sur son sac).

Chef : Reçois cette flamme qui dissipe les ténèbres de ta route. Cherche et rayonne la Vérité car en toi vit le Seigneur, lumière du monde.

(Le Chef de Clan lui remet une torche allumée, dans la main gauche).

Chef : Chef : Reçois cette hache, symbole de l'énergie qui t'ouvrira le chemin à travers les difficultés, et si pour marcher à Dieu la Route te manque, trace-la.

(Le Chef de Clan lui remet la hache, soutenue à la ceinture si elle est équipée d’une pochette, ou qu’il glisse dans son sac).

Chef : Reçois ce bâton fourchu, image du Bien et du Mal entre lesquels il te faudra sans cesse choisir, et pour Dieu, choisis bien toujours.

(Le Chef de Clan lui remet sa fourche qu’il saisit de la main droite).

Chef : Reçois ces flots portés par tous les routiers du monde. Ils évoquent ce qui, en toi, de chaque âge, ne doit jamais mourir:
-Jaune, couleur des louveteaux, couleur du soleil, pour que ta joie illumine ceux qui t'entourent.
-Vert, couleur des éclaireurs, de tout ce qui grandit, pour que l'Espérance toujours t'entraîne plus loin.
-Rouge, couleurs des Routiers, couleur de sang et d'amour, pour que tu n'épargnes ni l'un ni l'autre au long des jours que Dieu te donnera. Il te rappellera à l'exemple de tes aînés tombés aux carrefours des voies sacrées de Palestine et des chemins creux de Vendée, qu'un Routier qui ne sait pas mourir pour son idéal n'est bon à rien. Même s'il est parfois aussi difficile de vivre.
Reçois enfin ces lettres d'argent qui montreront à tous que tu es Routier Scout. Mais rappelle-toi qu'elles ne doivent jamais être portées par un lâche ou un menteur.

(Il lui agrafe la barrette R-S).

Et maintenant, frère, à Dieu vat...
Routier : Père, je ne partirai pas que vous ne m'ayez encore une fois donné la parole de Dieu.
Aumônier : heureux ceux qui ont un cœur de pauvre, car le royaume des cieux est à eux; heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre; heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés; heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés; heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde; heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront dieu; heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de dieu; heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux...; heureux serez vous quand on vous maudira, quand on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi."

(A ce moment, l’aumônier lui donne le missel que le routier met dans son sac, pendant que l’aumônier poursuit. Le parrain tient la torche pendant que le nouveau RS range la bible et se charge de son sac, puis lui rend la torche.)

Mon fils, comme le Divin Maître à ses apôtres je te dis: "Va maintenant aux brebis perdues de la maison d'Israël et dis leur: le royaume de Dieu est proche." Ces paroles de vie, ne les garde pas pour toi; annonce la Bonne Nouvelle du royaume de Dieu; donne à manger à ceux qui ont faim, à boire à ceux qui ont soif, l'hospitalité à qui frappe à ta porte, un vêtement à ceux qui n'en n'ont pas; visite les malades, assiste ceux qui sont en prison; et si tu es persécuté pour Jésus-Christ, ne prépare rien pour ta défense, car ce que tu auras à dire te sera inspiré au moment même; ce n'est pas toi qui parlera, c'est l'Esprit du Père qui parlera en toi. N'oublie jamais que ta route est un passage, par delà la vie terrestre, vers le pays de l'éternelle jeunesse, et qu'avec le peuple des créatures en marche vers l'éclatante résurrection, tu ne trouveras ton repos, après les labeurs de la route, qu'accueilli par le Père dans la radieuse Cité des Saints, ce camp divin du repos et de la joie éternelle.
Pars maintenant derrière le Christ, l'Immortel Pasteur des hommes. Que Notre-Dame, Marie, l'Étoile du Matin, te guide; que l'archange Gabriel, Saint Jacques, l'apôtre Paul et tous nos Saints Routiers te protègent et t'escortent aujourd'hui et demain jusqu'en l'éternité.

(L’Aumônier termine en bénissant le Routier)..

Routier : Amen.

Le cercle du Clan s'ouvre, le routier part et s'engage sur la route en entonnant l'"appel de la Route".
Il part camper seul pendant une nuit, et si possible la journée suivante.

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon