Merveilleux royaume (Le), par Pierre Labat

Modèle : SDP-728-MERVEILLEUX
Disponibilité : En Stock
25,00€
H.T : 22,73€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Merveilleux royaume (Le), par Pierre Labat

Préface du Capitaine de Corvette Jacques-Yves Cousteau

Au mois de juillet, la Calypso amarrée dans l'arsenal de Toulon se préparait à entreprendre les laborieuses fouilles d'archéologie sous-marine de l'îlot du Grand Congloué, au large de Marseille.
Notre nouvelle expédition se proposait de récupérer l'ensemble de la cargaison d'un navire marchand grec coulé par quarante mètres de fond, au troisième siècle avant Jésus-Christ, et même d'en remonter la coque elle-même. L'entreprise était considérable, et ne pouvait être envisagé sans de nombreux concours désintéressés.
Pierre Labat vint à bord me proposer son temps ainsi que celui de plusieurs de ses camarades scouts. Je plongeais mon regard dans ses yeux décidés, cherchant à peser l'homme que je n'avais rencontré qu'une fois auparavant. Qui était au juste ce Chef de Troupe, qui chaque année entraînait une trentaine de garçons vers la mer, prenant sur soi de les initier à la plongée en scaphandre autonome ? Quels buts personnels étaient-ils donnés en venant à nous, quel intérêt trouverait-t-il à se dévouer à la moins rentable des aventures ?
Comme pour répondre à ces questions que je n'avais pas osé poser encore, Pierre Labat me remit avec un imperceptible sourire le manuscrit du « Merveilleux Royaume ». Je l'avais à peine parcourue que j'étais tissé l'avenir de nos relations devais mieux encore confirmer et précisé mon impression.
Pierre Labat est un de ces hommes qui ont à remplir la plus belle mission : c'est le démolir la jeunesse en entraînant à la conquête des splendeurs de la Nature, de lui dévoiler les joies profondes de l'effort et même du risque gratuit, car le bonheur ou tout simplement l'équilibre de l'âme ne sauraient se satisfaire de la seule lutte pour une vie décente. Les héros tombés sur les flancs de l'Everest ou mutilée par l'Annapurna, les Fargues ou Servanti morts en plongée profonde sont l'expression même d'une civilisation qui exige bien plus que le pain de chaque jour.
Pierre Labat et Raymond Kientzy ont passé avec nous le réveillon de nouvel an sur un îlot rocheux battu par la mère.
À minuit, ils ont plongé dans l'eau noire et froide pour remonter de l'épave profonde une amphore qui est un symbole de notre Foi.
Jacques-Yves Cousteau

Couverture de Pierre Joubert

Ne lis pas ce livre…
tu veux un roman bien classique : châteaux mystérieux, héros romantiques (de tout repos), granges bien montées…
C'est ton droit. Mais il n'y a rien de cela ici…
Tu veux un roman rempli de péripéties hurlantes, voire de coups de mitraillettes…
Tu pénétrerais dans le monde du silence…
Enfin, tu veux un roman qui « finit bien »...
Celui-ci ne finit pas. Au contraire, il risquerait d'être, pour toi, un commencement… 
Car ce livre contient un philtre… 
Mais, par contre, si tu rêves d'aventure vraiment inédites…
D'aventures véritables - réelles - et non d'intrigues organisées, avec plus ou moins de bonheur, par un chef un dirigeant astucieux. Si tu est las d'être tour à tour un contrebandier, l'Indien faucon rouge, ou le sire de mâchicoulis à la recherche d'un trésor...
Si la terre te paraît trop connue, trop banalisé, trop étroite pour ton cœur trop grand...
Alors, plonge. Plonge hardiment dans ses pages. Avant de plonger plus résolument encore au sein du Merveilleux Royaume.
Car ce livre n'est pas un roman. C'est l'histoire d'un groupe, du premier groupe de plonger les scouts de France. Ses héros, que tu supposais issu de l'imagination d'un romancier, sont de chair et d'os, comme toi avec leurs qualités et leurs faiblesses.
La dureté et la douceur de Georges. La frousse d'Alain et son étonnant courage. L'agilité de Claude. L'esprit aventureux de Philippe. La verve méridionale du père Rébufat.
Devant tes yeux, les pages vont s'estomper comme un « fondu enchaîné » au cinéma. Les photos d'illustration, noires, figées, vont faire place aux images vivantes du scout plongeur, glissant dans le monde bleu-vert délit des silencieuses profondeurs. Un monde aussi secret que la plus lointaine des planètes. Un monde où tu évolueras délivré de toute pesanteur, ou tu joindras deux cimes rocheuses d'un long plané, survolant d'un coup de palmes les failles profondes ou gîtent mille créatures étranges, à peine devinées...
La fin de l'histoire ? Tu l'écriras toi-même...
Par trente mètres de fond...

Collection Signe de Piste - Editions Alsatia - Paris - 1953

Très bon état

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon