Colas Breugnon, par Romain Rolland

Modèle : 400 COLAS
Disponibilité : En Stock
25,67€
H.T : 23,33€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Colas Breugnon, par Romain Rolland

Bois en couleurs de Roméo Dumoulin
Né à Tournai le 18 mars 1883, Roméo Dumoulin s'est éteint doucement à Bruxelles, entouré de toute l'affection des siens, le 20 juillet 1944. Avec lui disparaît un de nos meilleurs peintres belges, peut-être bien celui dont le talent se prêtait le mieux à l'illustration du livre. N'a-t-il pas, d'ailleurs, commencé sa carrière, il y a quelque quarante ans, en mettant la main à la pâte, dans l'atelier de lithographie d'une imprimerie, à Tournai ? Il franchit victorieusement toutes les étapes de l'art graphique et avait acquis notamment uen belle maîtrise de l'eau-forte ; les collectionneurs qui ont la joie de posséder quelques-unes de ses inimitables estampes, à tirage fort limité, seront bien les derniers à me contredire. Son dessin avait acquis peu à peu quelque chose d'essentiellement graphique et il s'en dégage réellement comme un maximum d'expression ; ce dessin vous parle et vous absorbe, un esprit primesautier s'y étale et force l'admiration...
Par une malchance épouvantable, le nec plus ultra de son oeuvre, une cinquantaine de tableaux aussi magnifiques, originaux, spirituels les uns que les autres, qui représentaient le fruit de plusieurs années d'étude et d'un travail acharné et ininterrompu, presque tous acquis d'emblée lors de son exposition triomphale à Rotterdam, en mai 1940, furent irrémédiablement détruits lors du cataclysme qui s'abattit sur la ville martyre et ces merveilles sont, hélas, à jamais perdues à nos yeux.
Suite à cette catastrophe, l'artiste eut le moral miné et sa santé miné. Il accepta difficilement l'illustration de Colas Breugnon, qui fut sa dernière oeuvre.
"Vous êtes mort au champ d'honneur du travail, du travail du livre et ma seule consolation est qu'il me soit permis de rendre ici, au nom des bibliophiles de Belgique et de France, un vibrant hommage à votre magnifique talent, à votre inégalable inspiration, à votre probité d'artiste. Adieu, Ami Roméo ! Que votre dernier repos vous soit doux."
Extrait de l'hommage d'Albert Parmentier en souvenir de Roméo Dumoulin

Aux Editions du Nord - Albert Parmentier - Bruxelles - 1944

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon