Routes d'amitiés, par J. M. F. Birac

Modèle : 1223 ROUTES
Disponibilité : En Stock
10,73€
H.T : 9,75€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Routes d'amitiés, par J. M. F. Birac

De Saint-Jean-de-Luzz à Brazzaville, Environs de Douala, D'Agadir à Tripoli, De Brazzaville à Tunis, San-Andréa, De Naples à Calcinajo, De Casablanca à Dakar, D'Alger à Berchtesgaden, Itinéraires d'ensemble.

Lettre Préface du Général Ingold
En souvenir de mon amitié pour votre fils Etienne, vous me demandez de présentez votre livre. Je le fais avec le sentiment d'un devoir à remplir.
- Un devoir à remplir, car il faut garder le souvenir des hommes très jeunes tombés après avoir affronté pendant des années les plus durs sacrifices. En faisant revivre votre fils Etienne dans un cadre de jeunes, évadés comme lui pour mieux servir, c'est toute une jeunesse héroïque que vous évoquez ainsi. Une jeunesse héroïque, n'est-ce pas le plus précieux trésor d'une nation ?
- Un devoir à remplir, car votre livre, ce livre des trois frères, affirme la puissance des traditions familiales scoutes. Séparés, isolés, reniés, privés du père, des êtres qui ont été solidement formés dans leurs années de jeunesse sauront dans les tempêtes décider de leur propre action.
- Un devoir à remplir, car votre livre porte en lui un but - plus précieux peut-être que tout autre à notre époque : l'union des Français. Tout au long de ces pages, vous unissez intimement ceux qui, en des tâches différentes, surent servir dans la douleur comme dans la gloire ou dans la simple espérance.
Il m'est précieux aussi d'évoquer le souvenir de votre fils Etienne, son arrivée du Sud avec une dizaine de camarades à Fort Archambault, ves midi en pleine chaleur, la première présentation, son bureau en face du mien, ses départs pour l'exercice et ses retours. Parfois, l'après-midi, sous les flamboyants, je traversais le cercle de ses tirailleurs rassemblés autour de lui. Il leur parlait comme un grand frère à "ses Saras de la 12e" qu'il aimait bien. Cette compagnie restera la plus glorieuse des Campagnies Sénégalaises du Régiment du Tchad ; c'est à des officiers comme votre fils qu'elle le doit.
Vous avez voulu placer cet ouvrage sous le signe de l'amitié. Aussi, pour terminer, je veux évoquer l'une des plus pures amitiés de notre temps : l'amitié de Leclerc pous ses hommes et l'amitié de ses hommes pour Leclerc.
Général Ingold

Trois frères se sont séparés en 1940, se sont retrouvés, séparés de nouveau, réunis enfin après cinq années qui ont vu la dispersion de tant de familles, avec pour bagage leurs études, leur formation familiale et scoute, et la plus belle devise qu'on puisse proposer à un jeune : "Servir".
"Si la route te manque, fais-la", dit le cérémonial du Départ Routier...

Avec huit planches hors-texte

La Renaissance du Livre - 1948

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon