Soeur Marie-Marthe Chambon religieuse de la Visitation de Chambéry 1841-1907

Modèle : 6138-CHAMBON
Disponibilité : En Stock
10,00€
H.T : 9,09€
Qté : + -
  Dernier produit en stock !

Soeur Marie-Marthe Chambon religieuse de la Visitation de Chambéry 1841-1907

Les prophètes qui ont annoncé le mystère de notre Rédemption, aussi bien que les Apôtres qui l'ont prêché dans le monde, s'accordent à reconnaître comme cause instrumentale de notre salut les Saintes Plaies de Notre-Seigneur Jésus-Christ.
"Il a été blessé à cause de nos fautes, dit Isaïe (Ch.53) et anéanti pour nous sauver. Le châtiment, rançon de notre paix, s'est abattu sur lui et par ses plaies saignantes nous avons été guéris."
Saint Pierre répète les mêmes paroles, et Saint Paul lui fait écho : "C'est par son sang que nous avons été réconcilliés".
"Qu'y a-t-il de plus saint que ces Plaies, écrit le pape Innocent VI ? C'est d'elles qu'est sorti notre salut".
Il n'est pas étonnant qu'une pauvre fille de la campagne méditant sur le statut ait été frappée de l'importance des Saintes Plaies de Notre-Seigneur. Il entre pleinement dans les analogies de la Mystique que le divin Maître lui ait rappelé l'éfficacité de ces Saintes Plaies pour la conversion des pécheurs, pour la ferveur des âmes contemplatives, pour l'obtention de toutes les grâces.
Le présent ouvrage expose ces vérités essenteilles. C'est la vie d'une humble converse de la Visitation de Chambéry, apôtre de la dévotion aux Saintes Plaies de Notre-Seigneur, Soeur Marie-Marthe Chambon. 
Avec quel soin pieux, quelle attention d'exactitude, quels désirs de perfection, ces écrits et souvenirs ont été rédigés et mis en ordre pour être présentés au public, il est inutile de la dire. On en goûtera le charme. 
Les faits de cette existence cloîtrée sont peu nombreux et encore moins accidentés. Il convient surtout d'y rechercher des exemples de piété et de vertu. Quant aux faveurs extraordinaires et aux révélation dont la Soeur Marie-Marthe fut favorisée, on les admirera sans prétendre en obtenir de semblables. Ce sont des choses rares et grâces de choix dont il convient de ses croire très indigne, alors même qu'on aurait purifié son âme par d'austères rigeurs et pratiqué avec constance l'humilité et la patience chrétiennes...

Monastère de la Visitation - Chambéry - 1928

Bon état général

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
Mauvais           Bon